Homélie Jeudi 19e Semaine

Pardonner.jpgDans toutes ces histoires de pardon difficile à donner, le plus important, c’est que nous soyons habités par une conviction. Cette conviction, je la formule ainsi : tant que le pardon ne sera pas donné ou au moins tant que la rancune ne sera pas évacuée, nous ne pourrons pas vivre en paix. En effet, cette histoire sera toujours, au minimum comme un grain de sable qui viendra perturber notre vie, mais plus souvent elle sera une pierre, un rocher, en travers de notre chemin nous bloquant, nous empêchant d’avancer. C’est pourquoi il nous est bon d’entendre ce que disait Ben Sirac le Sage 27: « pense à l’Alliance du Très-Haut et sois indulgent pour qui ne sait pas. » Je lisais un commentaire qui proposait une autre traduction pour ce verset qui devient alors lumineux : « Souviens-toi de l’Alliance du Très-Haut et passe par-dessus l’offense. » Passe par-dessus l’offense. Oui, tu ne pourras jamais oublier, mais pardonner ce n’est pas oublier. Pourtant si tu veux avancer, il faut que tu puisses passer par-dessus l’obstacle qui te barre la route. Cette offense qui t’a blessé et qui te blesse encore, passe par-dessus.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s